Contenu

25.11.2015 Journée Internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes

 

Son origine remonte à 1960, lorsqu’en République Dominicaine les sœurs Mirabal furent assassinées parce qu’elles militaient pour leurs droits. Elles devinrent alors les symboles du combat pour éradiquer ce fléau qu’est la violence à l’égard des femmes.
Les gouvernements, les organisations Internationales et les organisations non gouvernementales sont invités à organiser ce jour-là des actions de sensibilisation au problème des violences faites aux femmes : violences conjugales, viol, harcèlement sexuel et moral, violences physiques, sexuelles, intimidations, isolement forcé, travail forcé, mutilations sexuelles féminines, violences étatiques, tortures, mauvais traitements à l’égard des femmes prisonnières politiques…

 

Dans ce cadre, M. Alain Thirion, Préfet de la Haute-Corse s’est rendu Mercredi 25 novembre 2015 :

  • dans les locaux du CIDFF (Centre d’Information sur les droits des femmes et des familles) situé Ecole François Amadei, Route Sainte Thérèse, 20600 Bastia, pour échanger avec les différents partenaires de terrain qui œuvrent dans le cadre de la prise en charge des femmes victimes de violences. Le CIDFF de Haute-Corse a accueilli 540 personnes et répondu à plus de 1775 demandes d’informations, dont 31,5 % relatives aux violences faites aux femmes. L’accueil physique s’opère à Bastia au siège ainsi que dans le cadre du contrat urbain de cohésion sociale à la Salle polyvalente de Lupino et à la maison du Centre Ancien. L’accueil téléphonique via la plateforme 0800 400 235 « SOS Femmes victimes de violences » Écoute et soutien des femmes victimes de violences est permanente.
  • au Commissariat de Bastia afin de signer avec M. François Orlandi, Président du Conseil départemental, une convention prévoyant la mise en place d’un intervenant social au commissariat pour que la victime puisse trouver dès sa première visite les réponses utiles pour la rassurer (hébergement, prise en charge des enfants, accompagnement judiciaire, social, sanitaire ...). Ce dispositif s’inscrit dans les mesures du IVème Plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes qui prévoit notamment la réorganisation de l’action publique contre les violences faites aux femmes autour du principe d’une réponse systématique et complète pour chaque violence déclarée.

Une conférence sur le thème "Violences conjugales et procédures" est également organisée à l’IRA de Bastia le 25 novembre à 14h en présence de M. le Procureur de la République.

Dans le cadre également de cette journée :

Le mercredi 24 novembre 2015,en Balagne, à la Salle polyvalente du centre social Cardellu-20260 CALVI s’est tenue la 1ere édition d’une telle manifestation "Les violences conjugales parlons-en" avec une Projection–débat après le film "Ne dis rien" d’ Icíar Bollaín. Débat animé par la MDDFE et le CIDFF Haute-Corse, en présence de Mme Anne Balereau, Sous-Préfète de Calvi

Le Jeudi 26 novembre 2015,à 10h30, Rencontre entre M. Dominique SCHUFFENECKER, Sous-Préfet de Corte et les référents violences intrafamiliales au sein de la brigade de gendarmerie de Ghisonaccia.

Cette journée internationale est destinée à libérer la parole face aux violences faites aux femmes et à orienter les victimes vers les professionnels via un numéro dédié 3619, Violence Femmes Info.

Toutes les informations : sur le site internet associé : www.stop-violences-femmes.gouv.fr