Contenu

Bilan de l’opération de police réalisée au Camp de transit d’Agliani à Bastia

 

Vendredi 29 avril 2016 au matin, les forces de l’ordre se sont rendues dans le camp de transit des communautés des gens du voyage semi-sédentarisées situé dans le quartier d’Agliani à Bastia.

 

Communiqué de Presse du Préfet de la Haute-Corse et du Procureur de la République du 29 avril 2016

Vendredi 29 avril 2016 au matin, les forces de l’ordre se sont rendues dans le camp de transit des communautés des gens du voyage semi-sédentarisées situé dans le quartier d’Agliani à Bastia.

Cette opération avait un double objectif : à savoir la détection d’éventuelles infractions et la préservation de la salubrité et de la santé publiques. Ainsi, la police a procédé à des contrôles d’identités et des enlèvements d’épaves de véhicules.

24 fonctionnaires de police de la Direction départementale de la Sécurité Publique et 2 policiers municipaux ont été mobilisés à cet effet ainsi que 2 sociétés de fourrière (Sociétés Brener et Vangioni).

Dans le cadre de cette opération, munies d’une réquisition judiciaire du Parquet de Bastia, les forces de police ont pu procéder à la visite des coffres des véhicules en présence de leurs propriétaires.

Le bilan de l’opération a conduit à la constatation de 11 infractions au Code de la route. En outre, 3 véhicules en voie d’épavisation ont été mis en fourrière et 18 carcasses ont été enlevées pour un total de 14 tonnes, ce qui a permis à la fois d’avoir un impact salutaire sur l’environnement mais également de prévenir toute tentative d’incendie de ces véhicules.