Contenu

Brexit : modalités pour les personnes ayant un permis de conduire britannique

 

Les titulaires de permis britanniques en séjour touristiques peuvent conduire sur le territoire national sans demander de permis international.

 

Les titulaires d’un permis de conduire délivré par les autorités du Royaume-Uni et qui auront acquis leur résidence normale en France à la date de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (soit au moins 185 jours de résidence) continueront de voir leur permis de conduire reconnu dans les mêmes conditions que les titulaires d’un permis délivré par un État membre de l’Union européenne. Leur permis de conduire les autorisera à conduire sur le territoire national sans qu’aune démarche ne soit requise.

L’échange du permis de conduire britannique n’est donc pas nécessaire sauf en cas d’infraction ou quand il est rendu nécessaire (permis expiré, obtention d’une nouvelle catégorie)

En savoir +