Contenu

Chasse anticipée au sanglier pour la campagne du 1er juin au 14 août 2018

 

Le tir d’été du sanglier, à partir du 1er juin et jusqu’à l’ouverture générale de la chasse, peut s’effectuer par les détenteurs du droit de chasse dotés d’une autorisation préfectorale.

 

Chasse anticipée au sanglier pour la campagne du 1er juin au 14 août 2018 (article R.424-8 du Code de l’environnement)

Le tir d’été du sanglier, à partir du 1er juin et jusqu’à l’ouverture générale de la chasse, peut s’effectuer par les détenteurs du droit de chasse dotés d’une autorisation préfectorale. La démarche s’entend comme une autorisation donnée sur un territoire, à charge pour le détenteur du droit de chasse, sous couvert de l’autorisation administrative, de faire tirer les animaux par ses invités ou ses adhérents dans le cas d’une association de chasse.

La croissance progressive de la population de sanglier dans le département conduit à constater des dégâts aux cultures de plus en plus nombreux, notamment dans les zones de cultures de la Plaine Orientale et de la Balagne, mais aussi dans les jardins des zones péri-urbaines de l’ensemble du département.

Pour contenir cette croissance, et au-delà de l’incitation à la pratique de la chasse du sanglier durant la période d’ouverture de la chasse du 15 août au 28 février, plusieurs mesures de régulation du sanglier peuvent être mises en œuvre. Ce sont, dans l’ordre de la plus ordinaire à la plus exceptionnelle :

  • la chasse à tir spécifique, dite "chasse anticipée",
  • la destruction du sanglier classé nuisible sur le territoire des communes dont les cultures sont les plus affectées,
  • la battue administrative.

L’objet de cet arrêté est de fixer les dates de la période de l’ouverture de la chasse dite "anticipée" au sanglier sur l’ensemble du territoire du département. Cette chasse du sanglier est une chasse à tir qui ne peut être pratiquée qu’en battue, à l’affût ou à l’approche, après autorisation préfectorale individuelle délivrée au détenteur du droit de chasse et dans les conditions fixées par l’arrêté du préfet.

 
 

Documents associés :