Contenu

Comportements dangereux sur les routes : appel à la prudence

 

12 personnes sont décédées sur les routes du département depuis le début de l’année contre 11 l’an dernier à la même période.

 

Communiqué de presse du 1er août 2017

12 personnes sont décédées sur les routes du département depuis le début de l’année contre 11 l’an dernier à la même période.

Trois vies ont encore été emportées le week-end dernier, révèlant combien la route demeure très dangereuse.

Les enquêtes qui ont débuté devront déterminer les causes de ces drames.

Ces deux nouveaux accidents ne font que renforcer la détermination commune du préfet et du procureur de la république à lutter contre toute les formes d’infractions routières.

L’évolution de l’accidentalité en Haute-Corse est marquée par une augmentation du nombre de blessés avec 20 blessés supplémentaires par rapport à la même période en 2016.

Dans les prochains jours et en cette période de l’année où la circulation est plus dense, des actions de sensibilisation complétées par une surveillance des axes routiers vont être menées pour lutter contre l’insécurité routière.

Des opérations SAM seront conduites lors de différentes manifestations afin d’inciter à l’organisation du retour par la désignation d’un conducteur désigné « celui qui conduit, ne boit pas » . Des éthylotests seront également distribués aux usagers de la route sur les lieux de festivités pour leur permettre de vérifier leur aptitude à la conduite.

Les policiers et les gendarmes seront mobilisés sur les routes du département et intensifieront leurs contrôles en matière de comportements dangereux tels que la vitesse, l’alcoolémie, la prise de produits stupéfiants ou encore l’usage du téléphone portable au volant qui mettent en danger la vie des usagers de la route.

La sécurité de tous passe par un changement durable des comportements routiers.