COVID-19 : Point sur la situation en Haute-Corse

Contenu

Confinement et couvre-feu en Haute-Corse

 

Le 14 janvier 2021 le Premier ministre a annoncé l’avancée du couvre-feu de 20h00 à 18h00 sur l’ensemble du territoire métropolitain à partir du samedi 16 janvier 2021 pour une durée minimum de 15 jours.

 

Toutes les informations sont à retrouver sur le site du Gouvernement ou en appelant le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24/24h)

Les attestations de déplacement sont disponibles sur le site du ministère de l’Intérieur :
https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

L’application TousAntiCovid est disponible au téléchargement sur :

À la différence de la première vague, l’ensemble des régions se trouvent aujourd’hui confrontées à une circulation virale bien plus élevée qu’au mois de mai et le virus se propage plus facilement en hiver qu’au printemps.

L’État doit agir à la fois pour éviter une 3e vague mais également pour préserver les services de santé et le personnel soignant en première ligne.

L’objectif du couvre-feu est ainsi de limiter les rassemblements durant lesquels les gestes barrières sont moins bien appliqués où le virus circule rapidement tout en limitant l’impact sur l’économie déjà mise à rude épreuve par l’épidémie.

Comment fonctionne le couvre-feu ?

A partir du samedi 16 janvier 2021 : les sorties et déplacements sont interdits de 18h00 à 6h00 du matin sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

Une attestation de déplacement dérogatoire propre au couvre-feu est requise pour se déplacer entre 18h00 à 6h00.
Il est possible de la télécharger sur le site du Gouvernement , sur le site du ministère de l’Intérieur et sur l’application #TousAntiCovid, ou de la recopier sur un papier libre.

Des dérogations sont prévues :

  • pour se rendre chez le médecin,
  • pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple),
  • se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital,
  • pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple),
  • pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi),
  • pour motif impérieux,
  • pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants,
  • pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant,
  • pour convocation judiciaire ou administrative,
  • pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative, ou pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations.
Enfin, le télétravail, quand le métier le permet, est fortement recommandé avec une jauge minimale de 50% des effectifs.

Mesures concernant les transports entre le continent et la Corse pour les vacances de fin d’année

Pour voyager vers la Corse, la réalisation d’un test RT-PCR ou antigénique moins de 72h avant le départ est obligatoire depuis le 19 décembre. A la demande du Préfet de Corse et de la Directrice générale de l’ARS de Corse, ce dispositif sanitaire, initialement prévu jusqu’au vendredi 8 janvier inclus, sera prolongé par le gouvernement pour la durée d’un mois. Cette décision sera confirmée par décret dans les prochaines heures.

Les futurs voyageurs sont invités à prendre sans délai leurs dispositions pour présenter la preuve de leur test aux forces de l’ordre dès samedi. Les contrevenants se verront notifier une amende de 135 euros.

Pourquoi prolonger cette mesure ?

Après trois semaines d’application, les contrôles ont en effet montré que cette mesure était bien acceptée par la population de l’île et les voyageurs : 98,8 % des 58 000 passagers contrôlés entre le 19 décembre et le 4 janvier avaient satisfait à l’obligation de test.

Compte-tenu de la situation épidémique contenue dans l’île à ce jour (le taux d’incidence observé au 7 janvier est de 64/100 000 habitants en Corse contre 144,1/100 000 habitants pour la moyenne nationale), la prolongation de cette mesure a pour objectif de réduire le risque de regain épidémique.

Rappel : quelles sont les obligations à remplir ?

L’obligation de test comprend deux volets complémentaires :

  • l’obligation de remplir une déclaration sur l’honneur à fournir à l’embarquement
    Déclaration sur l’honneur (format pdf - 185.5 ko - 08/01/2021)
  • et la nécessité de disposer de la preuve du test qui doit être présentée à l’arrivée en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

La preuve de la réalisation du test RT-PCR ou antigénique devra être conservée durant tout le séjour en Corse. Elle est susceptible d’être demandée, par les forces de l’ordre, aux passagers rentrant sur le continent à la fin de leur séjour sur l’île.

Où se tester près de chez soi ?

L’ensemble des points de prélèvement est disponible sur https://solidarites-sante.gouv.fr.

Plus d’information sur le dispositif mis en place depuis le 19 décembre 2020 dans notre article :
COVID19 - Transports Continent-Corse pour les vacances de fin d’année

Port du masque

Le port du masque est obligatoire sur l’ensemble de la voie publique et dans les espaces ouverts au public des communes de Bastia et Corte jusqu’au vendredi 5 février 2021 inclus (Arrêté du 8 janvier 2021)

Transporteurs routiers

François Ravier, Préfet de la Haute-Corse a autorisé, par arrêté du 7 novembre 2020, complété par arrêté du 3 décembre 2020, 8 établissements à accueillir du public pour la restauration assurée au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier.

Liste des établissements visés à l’article 40 du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié autorisés à accueillir du public pour la restauration assurée au bénéfice exclusif des professionnels du transport routier :

  • "l’Empereur" situé sur la commune d’Aleria ;
  • « Chez D.D." situé sur la commune de Castifao ;
  • "le relais" à la station Marcelli situé sur la commune de Lucciana ;
  • "Brasserie" du Géant Casino sur la commune de Corte ;
  • "le Virgin’s" situé sur la commune de Biguglia ;
  • la boulangerie « les porte de Balagnes » situé sur la commune de Pietralba ;
  • "le Chalet" situé sur la commune de Vivario ;
  • "le code bar" situé sur la commune de Biguglia

Collectivités territoriales

Culture

Dans un point presse du 7 janvier, le Premier ministre a annoncé que les musées, les cinémas, les salles de théâtre et les salles de spectacle resteraient fermés et qu’un nouvel examen de la situation sera réalisé le 20 janvier 2021.
Face à cette situation dramatique, l’État apporte un soutien au monde culturel à travers un effort financier de plus de 7 milliards d’euros.
+ d’informations sur le site de la préfecture de région Corse : Dossiers : L’État apporte un soutien au monde culturel

Covid-19 : où faire un test en Corse ?

La vaccination en Haute-Corse

Retrouvez toutes les informations pratiques pour bénéficier de la vaccination contre la Covid-19 : (personnes prioritaires, lieux et modalités de vaccination...) dans notre article : La vaccination en Haute-Corse

En savoir + sur le site de l’ARS de Corse :