Communiqués de presse

Contenu

Convention d’aide alimentaire aux plus démunis

 

En matière d’organisation et de mise en œuvre de l’aide alimentaire aux plus démunis, le rôle de l’État devient désormais celui d’un catalyseur plutôt que d’un financeur. C’est l’esprit du Budget opérationnel de programme 177 "prévention de l’exclusion et insertion des personnes vulnérables".

Les dispositions législatives relatives à la modernisation de l’agriculture et de la pêche (loi du 27 juillet 2010) consacrent ce nouveau rôle en prévoyant une procédure d’habilitation des associations opérant dans le secteur afin de les autoriser à percevoir des contributions publiques et privées.

 


Forts de cette nouvelle approche, les services de l’État en Haute-Corse ont œuvré pour rapprocher les professionnels de la grande distribution et les acteurs des associations caritatives. C’est plus précisément la DDCSPP qui a été saisie de cette question, héritière à la fois de la DDSV dans sa compétence salubrité des aliments et de la DDASS compétente pour l’aide aux plus démunis. Au niveau régional, la DRAAF de Corse, chargée de décliner au plan local la politique nationale de l’alimentation, s’est également fortement impliquée.

Sur l’invitation de la DDCSPP, plusieurs réunions de travail ont eu lieu début 2011 associant les représentants de la grande distribution et les présidents des associations caritatives. Une initiative simple et peu coûteuse a ainsi pu voir le jour : la récupération de produits encore consommables (mais voués à la destruction, du fait de la proximité de la date limite de consommation ou de leur dégradation partielle) à des fins d’aide alimentaire Cette démarche a recueilli une adhésion unanime tant des directeurs des grandes et moyennes surfaces que des représentants des associations, qui y ont notamment vu la possibilité d’offrir à leur public une alimentation plus diversifiée.

Dans ce cadre, le rôle de l’État a été double : garantir d’une part la qualité et la sécurité sanitaire de l’aide alimentaire (mission de certification) et appuyer d’autre part l’association chargée de la collecte (mission de soutien financier) : la DRAAF (BOP206) a ainsi attribué une aide de 10 000€ pour l’achat d’un véhicule frigorifique et la DDCSPP (BOP777) une aide de 30 000€ pour financer un emploi dédié à cette collecte.

La signature d’une convention doit permettre d’objectiver les engagements pris par chacun.

Lire le communiqué de presse du 23 novembre 2011 (format pdf - 85.2 ko - 28/11/2011)

PARTENAIRES :

Grandes et moyennes surfaces :

  • HYPER U BASTIA
  • LECLERC BASTIA
  • LECLERC BORGO
  • HYPER U FOLELLI
  • LECLERC ALERIA / GHISONACCIA
  • LECLERC ILE ROUSSE

A confirmer :

  • CASINO BASTIA
  • CASINO FURIANI
  • CASINO PRUNELLI DI FIUMORBO
  • CASINO CORTE
  • CASINO CALVI
  • CASINO ILE ROUSSE

Associations :

  • PARTAGE
  • LA CROIX ROUGE