Archives COVID-19

Contenu

COVID-19 : Les mesures sanitaires en Haute-Corse

 

Cet article est une archive.
Retrouvez les informations nationales sur la Covid-19 sur le site gouvernement.fr/info-coronavirus


 

Retrouvez ici toutes les informations sur l’épidémie de Covid-19 et ce qui est mis en place dans le département de la Haute-Corse pour lutter contre sa propagation.

Pour plus d’informations sur la Covid-19 rendez-vous sur le site gouvernement.fr/info-coronavirus ou contactez le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h sur 24 et 7 jours sur 7).
Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l’espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Adaptation des mesures sanitaires

Compte-tenu de l’évolution de la situation sanitaire dans le département, François Ravier, Préfet de la Haute-Corse a adapté les mesures sanitaires en vigueur jusque là par arrêté du 16 février 2022.

Ainsi, il a abrogé l’arrêté interdisant la danse dans l’ensemble des ERP et l’arrêté relatif aux autres mesures destinées à freiner la pandémie de Covid-19.

Toutefois, en raison des taux d’incidence et de positivité qui demeurent élevés, 2 mesures spécifiques ont été maintenues :

  • la fermeture des bars et restaurants à 1h et fin des soirées à caractère festif toujours à 1h - seuls les ERP de type P ne sont pas concernés par la fermeture à 1h
  • la déclaration des évènements en préfecture mais le seuil passe à 200 personnes ( au lieu de 50)

Mesures Nationales

Outre l’entrée en vigueur du « pass vaccinal » le 24 janvier et l’ouverture du rappel vaccinal aux adolescents de 12 à 17 ans, le Premier ministre, Jean Castex, a détaillé le calendrier de levée des mesures sanitaires lors de sa conférence de presse du jeudi 20 janvier 2022.

Le calendrier d’allègement des mesures sanitaires

2 février :

  • Levée des jauges dans les établissements accueillant du public assis (stades, salles de concerts, théâtres…). Pour accéder à ces lieux, le port du masque reste obligatoire.
  • En entreprise, le télétravail ne sera plus obligatoire mais restera recommandé.
  • Fin de l’obligation du port du masque en extérieur.

15 février :

  • Le délai d’injection du rappel vaccinal contre le Covid-19 sera réduit de 7 à 4 mois.

16 février :

  • Les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, pourront rouvrir dans le respect du protocole sanitaire.
  • Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire.
  • La consommation sera à nouveau possible dans les stades, cinémas et transports, de même que la consommation debout dans les bars.

Le protocole sanitaire passera du niveau 3 au niveau 2 dans le premier degré pour l’ensemble du territoire métropolitain au retour des congés d’hiver de chaque zone ( le détail de ce qu’implique ce changement de protocole).

Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l’épidémie de Covid-19.

14 mars :

  • La présentation du « pass vaccinal » et le port du masque ne seront plus exigés le 14 mars prochain. À l’exception de quelques situations. Précisions sur le site du Gouvernement

Le « pass vaccinal », mode d’emploi

Depuis le 15 février 2022, les règles relatives au « pass vaccinal » ont évolué pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois : la dose de rappel doit être réalisée dès trois mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de quatre mois maximum.

Qu’est-ce que le « pass vaccinal » ?

Le « pass vaccinal » consiste en la présentation de l’une de ces trois preuves :

  • certification de vaccination (schéma vaccinal complet, dose de rappel comprise dans le délai imparti pour les personnes à partir de 18 ans et 1 mois qui y sont éligibles) ;
  • certificat de rétablissement de plus de 11 jours et moins de six mois ;
  • certificat de contre-indication à la vaccination.

Une dérogation permettant d’utiliser un certificat de test négatif de moins de 24h dans le cadre du « pass vaccinal » est possible jusqu’au 15 février pour les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin d’ici là, dans l’attente de leur deuxième dose.

Pass vaccinal : quels changements à partir du 15 février ?

• A partir du 15 février 2022, les règles relatives au pass vaccinal évoluent pour les personnes âgées de plus de 18 ans et 1 mois.
• Au 15 février 2022, la dose de rappel devra être réalisée dès 3 mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de 4 mois maximum.
• Le certificat de rétablissement sera valable 4 mois et non plus 6 mois, comme c’est le cas actuellement.

Plus d’informations sur : le Site du ministère des Solidarité et de la Santé

Où est-il exigé ?

Il remplace le « pass sanitaire » dans les lieux recevant du public (à l’exception des établissements de santé et sociaux) :

  • bars et restaurants (à l’exception de la restauration collective, de la vente à emporter de plats préparés et de la restauration professionnelle routière et ferroviaire ) ;
  • activités de loisirs (cinémas, musées, théâtres, enceintes sportives, salles de sport et de spectacle...)
  • foires, séminaires et salons professionnels ;
  • grands magasins et centres commerciaux (par décision du préfet) ;
  • transports interrégionaux (avions, trains, bus).

Tout comme le « pass sanitaire », le « pass vaccinal » s’applique pour le public comme pour les personnes qui travaillent dans les lieux où il est obligatoire.

Mesures concernant les transports entre le continent et la Corse

L’ensemble des trajets continent-Corse ou Corse-continent est concerné par le passe sanitaire, cela concerne les moyens de transports aériens comme maritimes.

Les personnes à partir de 12 ans souhaitant se rendre en Corse doivent fournir à l’embarquement :

  • un certificat de vaccination contre la Covid-19 ou, pour les personnes non vaccinées, le résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé moins de 72h avant l’embarquement ou d’un test antigénique réalisé moins de 48h avant l’embarquement
  • ou un certificat d’immunité pour les personnes qui ont déjà contracté le Covid. Cette preuve consiste en un résultat positif d’un dépistage RT-PCR réalisé plus de onze jours et moins de six mois avant le voyage.
 !

Depuis le vendredi 10 décembre : les modalités du passe sanitaire pour la Corse sont alignées sur le régime des transports interrégionaux du continent.

Cela entraine un changement sur la durée de validité des tests RT-PCR ou antigénique exigibles pour les personnes non vaccinés. Au lieu d’être valables 72h pour un test PCR et 48h sur un test antigénique, les tests RT-PCR et antigéniques ne seront valables que 24h avant l’embarquement (à noter que les 24h débutent à partir de l’heure du prélèvement). Le reste (certificat de vaccination et de rétablissement) demeurent sans changement.

Ces documents (version papier ou numérique via l’application #TousAntiCovid) devront obligatoirement être présentés à la compagnie de transport à l’embarquement.

Mesures concernant les ports de plaisance

Avant son arrivée, tout passager d’un navire âgé de onze ans ou plus doit transmettre au responsable du bureau du port ou de la capitainerie, les documents suivants :

  • soit le résultat d’un test de dépistage RT-PCR moins de 72h ou antigénique décelant la protéine N du SARS-CoV-2 de moins de 48 heures avant l’embarquement (A partir du 10 décembre, les test RT-PCR ou antigénique devront être réalisés à moins de 24h avant l’embarquement) ;
  • soit un justificatif de son statut vaccinal.

Les personnes majeures ne pouvant pas justifier de leur statut vaccinal devront respecter une période d’isolement de 7 jours et s’engager à réaliser un test de dépistage au terme de cette période.

Pour plus d’information, lire l’arrêté préfectoral du 9 juin 2021 portant obligation de diverses mesures de contrôle de la plaisance dans le département de la Haute-Corse dans le cadre de la prévention de la contagion à la Covid-19

Réglementation des rassemblements afin de lutter contre la circulation du virus et de casser les chaînes de contamination, notamment intergénérationnelles

  • les évènements festifs ou familiaux de plus de 200 personnes dans tous les ERP fermés et la voie publique doivent faire l’objet d’une déclaration préalable ;
  • les bars et restaurants ferment à 1h du matin, le port du masque est obligatoire dès 12 ans sauf pendant les moments de consommation assis.

Une déclaration préalable en préfecture, 72h à l’avance pour les rassemblements de plus de 200 personnes :

Les organisateurs d’évènements programmés dans les prochains jours sont invités à faire parvenir sans délai le formulaire complété à la préfecture.

  • Pour déclarer l’évènement (cérémonies, baptêmes, mariages, fêtes d’anniversaire ...) : Cliquez ici
  • Pour déclarer un rassemblement (culturels, sportifs etc.) : Cliquez ici

La déclaration vise à établir notamment un dialogue entre les organisateurs et la préfecture afin d’assurer que l’événement se déroulera dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Elle concerne les événements suivants :

  • les cérémonies, baptêmes, mariages, fêtes d’anniversaire et autres cérémonies familiales et festives de plus de 200 personnes organisées dans des établissements recevant du public,
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs et les foires ou salons professionnels soumis au passe sanitaire
  • les soirées musicales et dansantes organisées dans les bars, restaurants, établissements de plage et autres établissement titulaire d’une licence de 3ème ou 4ème catégorie
  • les processions sur la voie publique ou dans les espaces naturels.

Réglementation temporaire des établissements titulaires d’une licence de 3ᵉ ou 4ᵉ catégorie

Les bars, restaurants, établissements de plage et établissements dont le gérant est titulaire d’une licence de 3ᵉ ou 4ᵉ catégorie telle que définie à l’article L.3331-1 du code de la santé publique sont autorisés à exercer leur activité dans la plage horaire suivante

  • ouverture fixée au plus tôt à 6 heures
  • fermeture fixée au plus tard à 1 heure

Ils sont soumis aux obligations suivantes :

  • le port du masque obligatoire pour les professionnels et les serveurs

Aucune dérogation pour ouverture tardive ne pourra être accordée.
Les activités de vente à emporter et de livraison restent possibles.

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux établissements de type P, tels que salles de danse et discothèques.

Gestes barrières et port du masque

Depuis le 2 février 2022, le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur.

Le masque n’est plus obligatoire dans les lieux clos soumis au « pass vaccinal » depuis le 28 février.

A partir du 14 mars, le port du masque ne sera plus exigé le 14 mars prochain. À l’exception de quelques situations. Précisions sur le site du Gouvernement

Pour lutter contre le virus, continuons d’appliquer les gestes barrières.

Éducation

Le protocole sanitaire passera du niveau 3 au niveau 2 dans le premier degré pour l’ensemble du territoire métropolitain au retour des congés d’hiver de chaque zone.

Les épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues du 14 au 16 mars, sont reportées aux 11, 12 et 13 mai en raison de l’épidémie de Covid-19.
Plus d’informations sur le Site de l’académie de Corse

Allègement du protocole sanitaire dans les écoles, collèges et lycées
Le protocole garantissant la protection des élèves et des personnels sera allégé dès la rentrée des vacances d’hiver, à savoir pour l’académie de Corse le lundi 7 mars 2022 :
Pour en savoir plus :

Sports d’hiver

Suite aux évolutions de la situation sanitaire, le protocole applicable pour les stations de sports d’hiver a été mis à jour.

Plus d’informations sur le site du Ministère de l’économie, des finances et de la relance

Covid-19 : où faire un test en Corse ?

La stratégie du triptyque Tester-Alerter–Protéger (T.A.P) continue de s’appliquer :

  • je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact à risque. Ainsi, je permets aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires ;
  • je communique la liste des contacts à risque récents au sein de mon foyer à mon médecin traitant ;
  • je prépare la liste de tous mes contacts à risque récents. Si mon test est positif, je serai contacté par téléphone par l’Assurance Maladie à qui je transmets cette liste. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus ;
  • je protège les autres en m’isolant pendant et en réalisant un test, si je suis une personne contact à risque.

Depuis le 3 janvier 2022, les règles d’isolement sont les mêmes pour les personnes positives quel que soit le variant (Delta ou Omicron).

Les nouvelles règles d’isolement et de quarantaine face au Covid-19 sur le site du gouvernement

Le système de dépistage français figure parmi les plus performants en Europe : une offre de proximité avec plus de 12 000 points de test, des millions de tests gratuits et en accès libre réalisés chaque semaine et dont les résultats sont connus en moins de 24 heures (moins d’une demi-heure, dans le cas des tests antigéniques), une politique systématique de criblage qui permet de traquer les variants et leurs mutations.

La marche à suivre pour se faire dépister : Site du Gouvernement-[511792644436]-S-[%2Bgouvernement%20%2Bdepistage]]

La vaccination en Haute-Corse

Depuis le 22 décembre 2021, toutes les personnes à partir de 5 ans peuvent être vaccinées.

Tout savoir sur la vaccination contre la Covid-19 sur le site de l’ARS de Corse

La logistique est prête pour mener à bien cette campagne : l’ensemble des centres de vaccination insulaires adaptent leur organisation pour permettre de répondre aux besoins. Les professionnels de santé répondent toujours présents et se mobiliseront une fois de plus même les Week-End.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour bénéficier de la vaccination contre la Covid-19 en Haute-Corse : (personnes prioritaires, lieux et modalités de vaccination...) dans notre article : La vaccination en Haute-Corse
En savoir + sur le site de l’ARS de Corse : Centres de vaccination contre la Covid-19 en Corse

Documents et Communiqués

 

Documents associés :