Contenu

Déroutage des ferrys du port de Calvi

 

Déroutage des ferrys du port de Calvi vers celui de l’Ile Rousse pour garantir l’effectivité des contrôles requis par l’état d’urgence.

 

Communiqué de presse du 9 août 2016

Dans le cadre de l’état d’urgence, des mesures nationales d’augmentation du taux de contrôle des passagers dans les ports français ont été édictées. Ces mesures ont fait l’objet d’une application dans l’ensemble des ports de la Haute-Corse à l’exception de celui de Calvi, géré par la municipalité, qui se trouve dans l’impossibilité d’augmenter les contrôles actuels au niveau requis par les nouvelles dispositions nationales.

A la suite d’une réunion organisée avec le maire de Calvi, en présence des représentants des autorités maritimes, de la gendarmerie, de la Chambre de commerce et de la Corsica Ferries et comme il est apparu impossible, sauf à fragiliser la sécurité de Calvi, d’accorder un régime dérogatoire au seul port de Calvi, il a été décidé de dérouter les prochaines escales vers le port de l’Ile Rousse. Cette mesure prend effet à compter du 12 août inclus et devrait concerner une douzaine d’escales d’ici la fin de la saison estivale.

D’ici là, à la demande du préfet, la gendarmerie nationale a renforcé de manière significative sa présence pour aider les contrôles sur le port de Calvi et leur permettre de les situer à un niveau satisfaisant.

Néanmoins, cet effort ne peut être mené que de manière temporaire au regard des nombreuses sollicitations imposées sur l’île aux forces de sécurité. Il a donc été convenu qu’il serait de six jours afin de permettre à la compagnie maritime Corsica Ferries d’informer ses clients et d’organiser leur prise en charge entre l’Ile Rousse et Calvi au moyen de bus dédiés, ce qui permettra de limiter les désagréments de ce reroutage.