Contenu

Fête clandestine à Vescovato

 

Communiqué de presse du 18 avril 2021

Dans la nuit de samedi 17 avril 2021 à dimanche 18 avril 2021 les gendarmes sont intervenus dans les hauteurs du village de Vescovato afin de mettre un terme à une nouvelle fête clandestine. Réunissant plus d’une centaine de personnes, dont des mineurs, un tel rassemblement était particulièrement favorable à des contaminations et à la création d’un cluster.

 

A leur arrivée, les militaires ont été victimes de jets de bouteilles et d’un jet de cocktail molotov. Les gendarmes ont verbalisé 130 personnes et ont saisi le matériel. Une personne a été gardée à vue.

Le préfet condamne une fois encore ces comportements graves et irresponsables. Il salue la permanence de l’action des Gendarmes, leur sang froid et leur efficacité.

Alors que les professionnels de la Santé, les pompiers et de nombreux volontaires se mobilisent pour vacciner rapidement toute la population qui souhaite l’être, en commençant par les personnes les plus vulnérables, le préfet rappelle la nécessité de continuer à respecter les gestes barrières. Il alerte à nouveau sur les risques encourus par toute personne se rendant dans des soirées clandestines. 

Il précise que ce risque ne concerne pas que lesdites personnes mais aussi, par contamination, leur famille et leur entourage. En toute responsabilité, ces personnes doivent maintenant s’isoler 7 jours et réaliser un test RT-PCR à l’issue.

En période où d’importantes restrictions liées à l’épidémie sont respectées par la grande majorité des habitants et où de nombreux commerces ont du fermer depuis deux semaines, c’est tout l’effort collectif pour freiner l’épidémie qui est remis en cause par le comportement individualiste de quelques uns si un cluster venait à émerger de cette soirée irresponsable.

La gendarmerie nationale et la police nationale continueront et amplifieront leur vigilance à l’encontre de toute fête clandestine.