Contenu

Incendie Zone Industrielle de Tragone : Création d’une cellule post-accidentelle

 

Dans la continuité des mesures de prévention prises jusqu’à présent, le Préfet de la Haute-Corse a décidé d’activer ce jour la cellule post-accidentelle pour l’incendie qui s’était déclaré le 22 juillet sur le site AM Environnement de la zone industrielle de Tragone – commune de Biguglia.

 

Communiqué de presse du 4 août 2017

Le Préfet de la Haute-Corse communique :
"Dans la continuité des mesures de prévention prises jusqu’à présent, j’ai décidé d’activer ce jour la cellule post-accidentelle pour l’incendie qui s’était déclaré le 22 juillet sur le site AM Environnement de la zone industrielle de Tragone – commune de Bigulia.

Placée sous mon autorité, elle a pour mission d’évaluer les impacts environnementaux et sanitaires de ce sinistre.

Dans un esprit de totale transparence, j’ai souhaité que soient associés à cette démarche l’Office de l’Environnement de la Corse, le Conseil départemental, la commune de Biguglia ainsi que la Réserve naturelle de l’étang.

A l’occasion de cette réunion, il a été rappelé que depuis le 28 juillet, la concentration de particules fines dans l’air sur le site de Tragone se situait à un niveau inférieur au seuil réglementaire.

Par arrêté du 27 juillet, j’ai demandé à l’exploitant de réaliser des analyses complémentaires des éventuels rejets de la pollution atmosphérique, des eaux superficielles et souterraines.

Par ailleurs, les derniers contrôles font apparaître qu’il n’y a eu aucun rejet dans l’étang de Biguglia, grâce à la mise en place d’un circuit fermé de gestion des affluents.

Je communiquerai les résultats des analyses en cours aux membres de cellule post-accidentelle ainsi qu’aux riverains.

Le site, qui fait l’objet d’une surveillance par le service d’inspection des installations classées de la DREAL, restera fermé jusqu’à ce que l’ensemble des prescriptions formulées dans mon arrêté du 27 juillet soit respecté."