Installation du comité de suivi des mesures prises en faveur de la ruralité

 

Communiqué de presse du 26 mai 2016.

Mercredi 25 mai 2016, M. Alain Thirion, Préfet de la Haute-Corse et M. Sébastien Cecchi, Sous-Préfet de Corte et référent ruralité pour la Haute-Corse ont réunit le premier comité de suivi des mesures prises en faveur de la ruralité pour la Haute-Corse dans les salons de la Préfecture de la Haute-Corse dans l’objectif de présenter et mettre en œuvre au niveau local les mesures gouvernementales en faveur des territoires ruraux.

 

Par la mise en œuvre des trois comités interministériels aux ruralités de Laon en mars 2015, Vesoul en septembre 2015 et de Privas le 20 mai 2016, le Gouvernement a souhaité impulser et accroître une nouvelle dynamique en faveur de la ruralité.

Agir pour la ruralité, c’est d’abord relever le défi de l’égalité. C’est assurer à tous ceux qui vivent et font vivre ces territoires un accès facilité aux services publics, aux réseaux essentiels à la vie. Dans ce cadre, une attention particulière est portée à l’accès aux soins et à la lutte contre les déserts médicaux. En complément l’accès aux services et au service public, fondement de l’égalité des citoyens et des territoires, est un des piliers de la démarche. Parallèlement, maintenir et renforcer l’École face au ralentissement démographique de certains territoires constitue un enjeu fort. Enfin, l’accès au numérique et la réduction des zones blanches demeure une priorité car porteur de développement. Ainsi, agir pour la ruralité, c’est aussi veiller au développement de tous.

Partant de ces enjeux, propres à chaque territoire, mais en les analysant et en les adaptant à la Haute-Corse, le Préfet de Haute-Corse, Alain Thirion, a réuni mercredi 25 mai 2016 le premier comité de suivi "ruralité" du département.

Entouré par de nombreux élus, dont le président du conseil départemental et le président de l’association des maires, mais aussi de directeurs de services et autres représentants d’offices et partenaires, un état des lieux a été dressé sur les actions menées sur le territoire. Force est de constater que nombre d’actions ont déjà été lancées. Pour autant, d’autres outils et moyens sont certainement mobilisables. C’est dans cet esprit que de nombreux échanges ont pu avoir lieu avec les principaux intéressés. Non exhaustive, la liste des actions lancées est soumise à la sagacité de chaque personne présente pour que, sous un mois environ, des propositions d’actions complémentaires puissent être faites.

Le sous-préfet de Corte, Sébastien Cecchi, désigné par M le Préfet "référent ruralité" pour le département de la Haute-corse, est chargé de collecter et de synthétiser ces propositions. Il aura pour mission de rencontrer "sur le terrain" tous les acteurs œuvrant dans le développement des territoires ruraux. Rappelé par le président François Orlandi, un travail de coordination de l’ensemble des actions, qu’elles soient portées par l’État, les collectivités et l’ensemble des contributeurs est indispensable tant les projets, compétences et moyens sont répartis entre plusieurs acteurs.

C’est donc avec ce premier travail de synthèse et de recensement d’actions complémentaires que ce premier comité de suivi "ruralité" s’est conclu. Une prochaine séance se tiendra certainement courant du mois de septembre.

Document

Sur le WEB


site du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) :

 
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)