Contenu

Interdiction temporaire d’emploi du feu jusqu’au 2 mars inclus

 

Communiqué de presse du 24 février 2020

Les conditions météorologiques pour le département de la Haute-Corse, liées à un nouvel épisode de vent fort attendu, maintiennent un risque important d’incendie.

 

Les conditions météorologiques pour le département de la Haute-Corse, liées à un nouvel épisode de vent fort attendu, maintiennent un risque important d’incendie.

De plus, les moyens de secours étant toujours mobilisés et concentrés pour maîtriser les fumerolles sur le secteur de Bavella, il convient d’éviter toutes tensions opérationnelles par le fait d’actes imprudents et d’écobuages non contrôlés, qui pourraient contrarier l’intervention en cours sur les différents secteurs du département, en déséquilibrant l’organisation des secours.

Par conséquent, l’interdiction de l’emploi du feu est prolongée
jusqu’au lundi 2 mars 2020 inclus sur l’ensemble du département.

La préfecture de la Haute-Corse appelle la population à la plus grande vigilance et rappelle les consignes de prudence :

  • limitez vos déplacements en forêts,
  • ne fumez pas dans les forêts, les landes et les maquis,
  • campez uniquement sur des lieux autorisés,
  • n’allumez pas de feu, ni de barbecues en forêt,
  • ne jetez pas de mégots par la vitre de la voiture.

Il est demandé à toute personne témoin d’un départ de feu d’alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112 (appel gratuit).

Il est demandé à toute personne témoin d’un départ de feu d’alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112 (appel gratuit).

De même, il est recommandé de signaler tout comportement suspect aux forces de sécurité
(gendarmerie et police).

L’interdiction d’emploi du feu s’applique à toute personne. Durant cette période, sont notamment interdits les brûlages de végétaux, les feux de camp ou encore l’utilisation de réchaud et de barbecue (sauf à moins de 5 mètres d’une construction débroussaillée, dotée de l’eau courante et de l’électricité).

Le non respect de l’interdiction d’emploi du feu peut engager la responsabilité civile de l’auteur et l’exposer, le cas échéant, à des poursuites pénales. A cet effet, la réglementation prévoit des peines d’amende pouvant aller jusqu’à 100 000 € ainsi que des peines d’emprisonnement.