Contenu

Journée Internationale des droits des femmes

 

François Ravier, Préfet de Haute-Corse a rencontré, le 5 mars dernier, des femmes cheffes d’entreprise pour comprendre comment elles avaient déjouer les stéréotypes qui tendent à vouloir enfermer les femmes dans certains métiers voire dans certaines positions au sein d’une entreprise.

 

Au travers de leurs témoignages, on relève que ces femmes jugent parfaitement naturels leur parcours et leur réussite. Parfois, elles ont du batailler, même au sein de leur famille, pour affirmer leurs choix. Parfois, elles ont été soutenues. Ces témoignages ont montré que les arguments tels que la pénibilité ou la conciliation vie professionnelle et vie de famille sont avant tout des questions techniques ou d’organisation qu’elles ont parfaitement maîtrisées. Quand aux regards des autres, s’il peut y avoir de l’étonnement parfois au début, cet étonnement disparaît vite face à l’affirmation des compétences et des façons de faire.

Ces échanges vont permettre d’engager des actions auprès d’un large public, notamment jeune en cours d’orientation, pour battre en brèche ces stéréotypes anachroniques. Une jeune femme cheffe d’entreprise en maçonnerie, une femme officier de la marine marchande, une femme artisan, une femme agricultrice et valorisant les produits corses, une femme conductrice de poids lourds... telle est la réalité de la Corse d’aujourd’hui qu’il faut montrer pour que toutes puissent choisir librement et également leur orientation et leur avenir.