Contenu

Le Plan Particulier d’Intervention (PPI) du dépôt de munitions de la BA126 à Ventiseri

 

Le Plan Particulier d’Intervention (PPI) définit l’organisation des secours afin d’assurer la protection des populations, des biens et de l’environnement lorsque les effets du sinistre s’étendent à l’extérieur de l’établissement.

 

Ce plan est la suite logique du plan d’opération interne (POI), mis en place par l’Établissement Principal « Provence-Méditerranée » pour réguler tout accident survenant dans l’enceinte de l’établissement, en application de la directive dite « SEVESO ». L’organisation et la coordination des moyens de lutte à l’intérieur de l’établissement et le déclenchement du POI sont sous la responsabilité de l’exploitant. Selon l’ampleur du sinistre, l’exploitant pourra faire appel à des
moyens de secours extérieurs.

Le Plan Particulier d’Intervention (PPI) définit l’organisation des secours afin d’assurer la protection des populations, des biens et de l’environnement lorsque les effets du sinistre s’étendent à l’extérieur de l’établissement. Il fixe le cadre de la réponse opérationnelle en répartissant de manière claire et précise les missions incombant aux différents acteurs. Le PPI ne doit pas être considéré comme une montée en puissance du POI, car il ne prend pas en compte les dispositions opérationnelles nécessaires à la lutte contre le sinistre lui-même.

Il répond à trois exigences distinctes :

  1. La prévention et la planification à travers, notamment, les procédures d’alerte et d’information des populations riveraines ;
  2. La préparation des mesures de sauvegarde des populations qui se traduisent par des mesures d’évacuation ou de confinement ;
  3. L’organisation des secours.

Le PPI peut être déclenché en première intention, si les circonstances de l’accident l’exigent dès son origine. Il peut être déclenché dans le prolongement du POI, si la mise en œuvre de celui-ci ne suffit pas à assurer la maîtrise du sinistre ou à le confiner aux limites de l’établissement.
Il est activé par le préfet. Le préfet devient alors directeur des opérations (DO).

 
 

Documents associés :