Contenu

Lutte contre le saturnisme infantile

 

L’ingestion ou l’inhalation de plomb est toxique.

Chez l’enfant, l’absorption de plomb peut conduire à une intoxication aiguë appelée "saturnisme", entraînant des troubles dans l’acquisition de certaines fonctions cérébrales supérieures.

En France, près de 85000 enfants de 1 à 6 ans sont touchés par cette maladie.

La limite du taux de plomb dans le sang se situe entre 60 et 80 ?g /100 ml.

Un seuil de 160 ?g/l est instauré comme seuil de déclaration d’urgence.

Le code de la santé, prévoit 2 mesures :

1. Les médecins qui dépistent un cas de saturnisme chez une personne mineure doivent le porter à connaissance du Médecin-Inspecteur de la santé publique. Le représentant de l’État peut alors prescrire la réalisation d’un diagnostic de l’habitat

2. Dans les zones à risques, un état d’accessibilité au plomb doit être réalisé à l’occasion de toute transaction immobilière.