Opération Interministérielle Vacances : Campagne 2019

 

Afin de prévenir tout désagrément pour les vacanciers et de leur garantir la qualité de l’offre touristique sur leur lieu de résidence et les sites qu’ils fréquentent, l’État met en œuvre, tous les ans un dispositif de contrôles renforcés appelé l’Opération Interministérielle Vacances (OIV) déployé sous l’autorité du préfet et mobilisant de nombreux services sur le terrain.

 

Cette opération interministérielle se déroule cette année du 3 juin au 15 septembre 2019 et s’étend sur l’ensemble du territoire où se développe une activité touristique.

Elle permet de veiller à la sécurité des consommateurs sous toutes ses composantes : sécurité sanitaire de l’alimentation, sécurité économique (information correcte et complète, loyauté des transactions commerciales) mais aussi sécurité des produits, des services et des activités touristiques, sportives et de loisirs.

C’est dans ce cadre qu’ont été menées notamment deux opérations à L’Ile Rousse le mardi 30 juillet 2019, en présence de Florent Farge, Sous-Préfet de Calvi et le mercredi 7 août 2019 à Solaro avec M. Ronan Léaustic, Sous Préfet de Corte. Des contrôles coordonnés inter-services ont été réalisés. Ils ont ciblé les secteurs des activités nautiques, de parcours acrobatique, de la restauration, de l’alimentation ou encore d’accueil collectif de mineurs

Bilan de la campagne OIV 2018 :

En 2018, 988 contrôles réalisés (soit une augmentation de 6 % par rapport à 2017)

Ces contrôles ont donné lieu à 244 suites, sous forme d’avertissements, d’injonctions et de rédaction de procès verbaux dont 83 à caractère contentieux au regard de l’importance de l’infraction soit 8,4% des contrôles.

Cette année l’opération a été lancée le 3 juin et se terminera le 15 septembre 2019 et permet de mettre en place des actions de prévention auprès des professionnels et de débuter les actions de contrôle dès le début de la saison touristique.

Au-delà des 3 priorités nationales qui ciblent, comme en 2018, les secteurs de l’hébergement de plein air et l’offre en ligne, les activités et produits liés au bien-être, à la détente et aux loisirs, ainsi que les services de restauration dans les zones à forte densité touristique, les contrôles proposés pour la saison 2019 ont pour objet :

  • une information transparente et loyale du consommateur-vacancier,
  • sa sécurité,
  • le bon fonctionnement concurrentiel du marché, notamment la vérification de l’origine des produits régionaux,
  • l’hygiène des locaux et des denrées (sans omettre la restauration ambulante),
  • le respect des règles d’étiquetage,
  • la qualification des intervenants,
  • les affichages réglementaires.

Ainsi, les pouvoirs publics (DDCSPP, DDFIP, Affaires maritimes (DDTM), Douanes, ARS, DIRECCTE en collaboration avec la gendarmerie et la police se mobilisent pour assurer des contrôles en faveur de la qualité et de la sécurité de l’offre touristique au bénéfice du consommateur.

Les actions de contrôle, d’information et de sensibilisation conduites par les services de l’État consistent à contrôler l’hygiène des aliments (restauration, métiers de bouche, distribution) ainsi que la qualité et la sécurité des produits non alimentaires (équipements sportifs et de loisirs, aires de jeux,.) et des prestations de service, à vérifier l’exactitude et le caractère exhaustif des informations données aux consommateurs (étiquetage, publicité, affichage des prix...), à rechercher les pratiques commerciales trompeuses ou déloyales (tous secteurs) et à s’assurer de la qualité de l’accueil des enfants dans les centres de vacances (projet éducatif, qualification d’encadrement...).

Ces opérations confortent la loyauté des transactions et contribuent à l’amélioration des conditions d’accueil des vacanciers en prévenant les abus et en faisant jouer pleinement la concurrence rendant ainsi le territoire plus attrayant. Elles participent ainsi à la fidélisation des touristes. Le consommateur qui bénéficie d une offre présentant toutes les garanties de qualité et de conformité peut optimiser son choix, en fonction notamment du meilleur rapport qualité/prix.

Au 26 juillet 2019, 262 actions de contrôles ont d’ores et déjà été réalisées et ont donné lieu à une procédure judiciaire (pour une pratique de remballe) et 73 mesures administratives (essentiellement des rappels à la loi, des avertissements ou de mises en demeure à vertu pédagogique).

Reportage photos :

 
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)
Lien vers image en grand format (nouvelle fenêtre)