Contenu

Sécheresse : Maintien des mesures de restriction de l’usage de l’eau

 

Communiqué de presse du 15 septembre 2017

Depuis le début de l’été, le département subit une situation de sécheresse persistante. Les pluies de la première quinzaine de septembre ont ralenti la dégradation de la situation. Toutefois, leur faible intensité et la concomitance d’épisodes venteux n’ont pas permis une sortie du niveau "d’alerte renforcée" dans lequel sont placés les secteurs de la Plaine Orientale et de la Balagne et "d’alerte" dans lequel se trouve le reste du département.

 

En conséquence le Préfet, après consultation du comité sécheresse réuni le 14 septembre, a décidé de reconduire les mesures de limitation et de restriction des usages de l’eau dans le département.

Si en situation "d’alerte sécheresse", le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures, des bateaux, l’arrosage par aspersion des pelouses et jardins d’agréments, des terrains de sport, des jardins publics... sont interdits entre 10h00 et 18h00, en situation "d’alerte sécheresse renforcée" ces usages sont strictement interdits à toute heure. Sont également interdits l’arrosage des terrains de sport, des jardins publics ainsi que l’irrigation par aspersion entre 10h et 18h pour le secteur de la Balagne et entre 9h et 19h pour la Plaine Orientale.

Le Préfet a invité les responsables agricoles à maintenir les efforts pour rationaliser l’irrigation afin de pouvoir satisfaire les besoins des producteurs de fourrages et de clémentines.

Les maires et présidents d’établissements publics de coopération intercommunale des communes situées dans les zones les plus touchées du Cap-Corse et de la plaine orientale seront particulièrement sensibilisés sur la nécessité d’optimiser les consommations en eau sur leur territoire.
Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.

Chaque citoyen et chaque usager se doit d’être vigilant et faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau et aux milieux aquatiques en respectant les mesures prévues dans l’arrêté préfectoral du 24 août 2017 consultable ci-dessous.

Il est rappelé que le non-respect des prescriptions de l’arrêté préfectoral est passible d’une contravention de 5ième classe.

Par ailleurs, en cette période sèche et de risques accrus d’incendie, la vigilance de tous est nécessaire. Il est demandé à toute personne témoin d’un départ de feu d’alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112.

Document

Infographie

Lien utile

  • Propluvia : consultation des arrêtés de restriction d’eau en Haute-Corse (ministère de la Transition Écologique et Solidaire)