Mis à jour le 06/07/2011

Contenu

Sentier du littoral

Crédit photo DDTM Haute-Corse

La servitude de passage des piétons le long du littoral, d’une largeur de trois mètres, s’applique sur l’ensemble des terrains du domaine public maritime. Elle constitue pour les communes littorales un outil valorisant leur territoire et elle permet au public d’accéder au rivage de la mer.

L’État aménage le sentier institué de droit là où cela s’avère utile, ensuite les communes en assument l’entretien.

Pour des raisons d’impraticabilité, un transfert de servitude est parfois nécessaire en empruntant un sentier existant tel que le sentier dit « du douanier » qui n’avait pas toujours d’existence juridique ou en créant un nouveau sentier à l’intérieur des terres, tout en restant près des côtes, suivant une procédure qui prévoit une enquête publique.