Contenu

Situation relative aux intempéries en Haute-Corse

 

Suite à l’épisode d’intempéries du 24 novembre 2016, qui n’a pas fait de victimes, de nombreux dégâts matériels sont constatés, en particulier dans le sud de l’agglomération bastiaise, le Nebbio, et le Bozzio.

 

Communiqué de presse du 25 novembre 2016 à 19h30

Suite à l’épisode d’intempéries du 24 novembre 2016, qui n’a pas fait de victimes, de nombreux dégâts matériels sont constatés, en particulier dans le sud de l’agglomération bastiaise, le Nebbio, et le Bozzio.

Pour apporter des réponses à ces dégradations, des moyens de renforts nationaux sont engagés depuis ce matin aux côtés du SDIS de Haute-Corse, des maires du département et des sapeurs-forestiers du Conseil départemental :

  • l’UIISC5 de Corte est engagé sur le secteur de Saint-Florent,
  • l’UIISC7 de Brignoles travaille dans le sud de l’agglomération de Bastia,
  • avec les renforts du SDIS des Bouches-du-Rhône et des marins pompiers de Marseille, qui disposent d’une équipe drône.

Au total, 350 personnes sont mobilisées sur le terrain, que le préfet de la Haute-Corse est allé saluer et remercier ce matin, aux côtés des maires, dans les communes de Furiani, Borgo, Biguglia et Lucciana.

Les forces de l’ordre (police nationale, gendarmerie nationale appuyée par sa réserve opérationnelle) apportent leur concours également.

Leur mission est d’apporter une assistance locale aux populations, en procédant à des opérations des nettoyages, pompages, déblaiements et autres opérations permettant un retour à la normale pour les particuliers.

Il n’y a pas eu d’opérations de sauvetage aujourd’hui. Pour rappel, hier, les services de secours ont réalisé 195 interventions, dont 30 dédiées à des mises en sécurité de personnes. 10 personnes ont été secourues par hélitreuillage. Les hélicoptères de la sécurité civile et de la base aérienne 126 de Sari-Solenzara ont été mobilisés.

Réseau routier

Aucun village n’est isolé.

Le réseau routier est fortement impacté, et les gestionnaires de voiries ont procédé à des évaluations de dommages, des réparations et nettoyages d’urgence, ainsi qu’à la mise en place de déviations.

La circulation reste fermée sur les routes départementales suivantes, pour lesquelles des déviations sont prévues : la RD 62, la RD 80, la RD 231, la RD 464, la RD 71, la RD 39, la RD 139, la RD 16, la RD 441, la RD 939.

Réseaux

Hier, au plus fort de l’épisode de crise, 6000 foyers étaient privés d’électricité.
A ce stade, et grâce aux opérations de réparation menées par ErDF, il reste environ 600 foyers privés d’électricité, essentiellement dans le cap Corse. Les équipes de réparation travailleront toute la soirée pour rétablir les connexions.

  • En matière de télécommunications, le réseau Orange est pratiquement totalement rétabli dans le Cap Corse et la zone d’inondation Tragone, et sera rétabli sous quelques jours dans les zones inondées.
  • Sur le réseau de chemin de fer, la circulation est interrompue entre Bastia et Casamozza, et un système de transport par autocar est prévu en substitution. La circulation en train devrait être entièrement rétablie dimanche.
  • Les réseaux d’eau potable et d’assainissement nécessitent des réparations à différents points du département. Pour le moment, l’approvisionnement en eau potable reste assuré. Les communes et services concernés travaillent au rétablissement des réseaux d’eau potable.
  • 4 communes sont particulièrement impactées : Carticasi, Cambia, San Lorenzo et Saliceto. Une reconnaissance des sapeurs-pompiers et des unités de sécurité civile aura lieu demain matin.
  • Le trafic des avions et bateaux est rétabli.

Météorologie

Le département reste placé en vigilance jaune pour des orages localisés qui peuvent encore se produire.

Consignes

Les consignes de prudence associées à la vigilance jaune restent valables : restez prudent dans vos déplacements.

Le Préfet coordonne les procédures administratives suivantes :

  • catastrophes naturelles
  • biens non assurables des collectivités territoriales
  • calamités agricoles
  • fonds d’urgence

Il vous est demandé de transmettre rapidement vos dossiers en préfecture.