Contenu

COVID-19 : Les mesures sanitaires en Haute-Corse

 

Sommaire :
Adaptation des mesures sanitaires
Le pass sanitaire et Cahier de rappel
Transports entre le continent et la Corse
Mesures concernant les ports de plaisance
Limitation des rassemblements
Établissements titulaires d’une licence de 3e ou 4e catégorie
Gestes barrières et port du masque
Éducation
Sport d’hiver : protocole sanitaire pour skier en toute sécurité
Où faire un test en Corse ?
La vaccination en Haute-Corse
Documents et Communiqués

 

Retrouvez ici toutes les informations sur l’épidémie de Covid-19 et ce qui est mis en place dans le département de la Haute-Corse pour lutter contre sa propagation.

Pour plus d’informations sur la Covid-19 rendez-vous sur le site gouvernement.fr/info-coronavirus ou contactez le 0 800 130 000 (appel gratuit, 24h sur 24 et 7 jours sur 7).
Si vous avez des difficultés pour entendre ou parler par téléphone en raison d’un handicap, vous pouvez vous rendre sur l’espace de contact ouvert dédié aux personnes sourdes, malentendantes ou aveugles.

Adaptation des mesures sanitaires

Compte-tenu de l’évolution très défavorable de la situation sanitaire dans le département, François Ravier, Préfet de la Haute-Corse après avoir annoncé de nouvelles mesures sanitaires le Vendredi 26 novembre 2021, a demandé aux maires et présidents d’EPCI d’annuler tous les événements qui seraient manifestement risqués d’un point de vue sanitaire. Cela concerne évidemment toutes les manifestations en intérieur (salles des fêtes, salles communales, ....) mais aussi en extérieur, même avec des dispositifs de contrôles du pass sanitaire. Sont ainsi concernés des événements rassemblant du public comme des concerts ou les feux d’artifice.

De même, il les a engagé à annuler, ou, pour le moins, à reporter, les traditionnelles cérémonies de vœux ainsi que tout moment de convivialité susceptibles de rassembler du public.

Par communiqué de presse du 30 décembre 2021 le préfet a appelé solennellement les habitants du département à respecter les gestes barrière, à limiter les rassemblements, familiaux comme festifs, en réduisant notamment le nombre de convives pour la soirée du 31 décembre.

Mesures Nationales

A la suite du Conseil de Défense et de Sécurité nationale et du Conseil des ministres qui se sont tenus le 27 décembre, le Premier ministre a fait un point sur l’évolution de la situation sanitaire et a fait de nouvelles annonces pour lutter contre une vague Delta qui dure et une vague Omicron qui s’intensifie.

A compter de lundi 3 janvier et pour trois semaines :

  • les grands rassemblements seront limités à une jauge de : 2 000 personnes max en intérieur et 5 000 personnes max en extérieur ;
  • les concerts debout seront interdits ;
  • la consommation de boissons et d’aliments sera interdite dans tous les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs et les transports collectifs, y compris longue distance et domestiques ;
  • la consommation dans les bars et les cafés ne pourra plus se faire debout mais seulement de manière assise.

A compter de la rentrée et pour une durée de trois semaines :

  • le recours au télétravail sera rendu obligatoire, dans toutes les entreprises et pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de 3 jours minimum par semaine et si possible 4 jours. La ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion mènera dès demain une concertation avec les partenaires sociaux ;
  • l’obligation du port du masque, déjà partout applicable en intérieur, sera étendue et mieux respectée, notamment dans tous les centre-ville. Les préfets adopteront les dispositions correspondantes en lien avec les maires.

Prochainement, après avis des autorités de santé et compte tenu des caractéristiques du variant Omicron, la doctrine sur la durée d’isolement et les cas contact sera ajustée avec pour objectif d’adapter ces consignes en fonction du variant et de faire peser une contrainte moindre sur les personnes vaccinées.

Vaccination :

Sur la base du volontariat, la vaccination est ouverte aux enfants âgés de 5 à 11 ans, en priorisant ceux d’entre eux qui seraient atteints d’autres pathologies ;

Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès trois mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.

Discothèques :

Jusqu’au 24 janvier inclus, les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s’applique jusqu’à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

En outre, face à la diffusion extrêmement rapide du variant Omicron au Royaume-Uni, le Gouvernement a fait le choix de réinstaurer des motifs impérieux pour les voyages depuis et vers le Royaume-Uni et de renforcer l’exigence de tests au départ et à l’arrivée.

Selon les propres termes du Gouvernement britannique, le Royaume-Uni va se confronter à un « raz-de-marée » lié au variant Omicron dans les prochains jours. Ainsi, les règles suivantes s’appliquent pour les déplacements entre le Royaume-Uni et la France :

  • obligation de disposer d’un motif impérieux pour se rendre ou venir du Royaume-Uni, pour les personnes non vaccinées comme les personnes vaccinées. Ils ne permettront pas de se déplacer pour raisons touristiques ou professionnelles. Ces motifs impérieux ne s’appliqueront toutefois pas aux ressortissants français ainsi que leur conjoint et leurs enfants qui pourront toujours venir en France ;
  • nécessité pour les personnes vaccinées de présenter au départ un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 24h, ce qui équivaut à un alignement avec les règles valant d’ores et déjà pour les personnes non vaccinées ;
  • obligation pour tous les voyageurs en provenance du Royaume-Uni de s’enregistrer, préalablement à leur déplacement, sur une plateforme numérique permettant notamment de renseigner l’adresse de leur séjour en France. Cette plateforme permettra de générer des arrêtés préfectoraux fixant l’obligation d’isolement dans le lieu de leur choix à tous les voyageurs, non vaccinés comme vaccinés. Cette obligation d’isolement pourra être levée à compter de 48h, sous la réserve de pouvoir justifier d’un test (PCR ou antigénique) négatif.

Des contrôles seront organisés de façon à garantir la bonne mise en œuvre de ces mesures. Le Gouvernement appelle en outre les voyageurs qui avaient prévu de se rendre au Royaume-Uni à reporter leur voyage.

Le pass sanitaire et Cahier de rappel

Un projet de loi sera soumis au Parlement pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du « pass sanitaire ».

Le pass sanitaire consiste en la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier, d’une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :
ou UN TEST NÉGATIF RT-PCR ou antigénique de moins de 24h (depuis le 29 novembre)
ou UN CERTIFICAT DE VACCINATION À condition de disposer d’un schéma vaccinal complet.
ou UN CERTIFICAT DE RÉTABLISSEMENT de la Covid-19 : test RT-PCR ou antigénique positif datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois

1. La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post injection finale, soit :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Covishield) ;
  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen) ;
  • jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).
    Depuis le 27 mai, toutes les personnes vaccinées, y compris celles qui l’ont été avant le 3 mai, peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le « portail patient » de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.
     Récupérer mon attestation de vaccination certifiée
     
    Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, avec TousAntiCovid Carnet.

2. La preuve d’un test négatif

A compter du 29 novembre 2021, la validité des tests RT-PCR et antigéniques pour le pass sanitaire est ramenée à 24 heures.

Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP.
Cet automne, les tests PCR seront rendus payants, sauf prescription médicale.
Consulter le portail SI-DEP

3. Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.
Les tests positifs RT-PCR ou antigénique de plus de 11 jours et moins de 6 mois (pris en compte à date) permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19.

Dans le cadre des protocoles de réouverture des salles intérieures de restaurants et bars ainsi que des salles de sport, le Gouvernement a intégré la mise en place d’un cahier de rappel. À l’entrée de ces lieux, le gérant vous invitera, au choix, soit à remplir une fiche de rappel papier, soit à scanner le QR Code. En savoir + dans notre article : COVID19 : Pass sanitaire et cahier de rappel

Mesures concernant les transports entre le continent et la Corse

L’ensemble des trajets continent-Corse ou Corse-continent est désormais concerné par le passe sanitaire, cela concerne les moyens de transports aériens comme maritimes.

Depuis le 16 juillet, les personnes à partir de 12 ans souhaitant se rendre en Corse doivent :

  • fournir à l’embarquement une déclaration sur l’honneur :
    Déclaration sur l’honneur (format pdf - 156.5 ko - 08/12/2021)
    English version certificate (format pdf - 222.2 ko - 08/12/2021)
  • un certificat de vaccination contre la Covid-19 ou, pour les personnes non vaccinées, le résultat négatif d’un test RT-PCR réalisé moins de 72h avant l’embarquement ou d’un test antigénique réalisé moins de 48h avant l’embarquement
  • ou un certificat d’immunité pour les personnes qui ont déjà contracté le Covid. Cette preuve consiste en un résultat positif d’un dépistage RT-PCR réalisé plus de onze jours et moins de six mois avant le voyage.
 !

Depuis le vendredi 10 décembre : les modalités du passe sanitaire pour la Corse sont alignées sur le régime des transports interrégionaux du continent.

Cela entraine un changement sur la durée de validité des tests RT-PCR ou antigénique exigibles pour les personnes non vaccinés. Au lieu d’être valables 72h pour un test PCR et 48h sur un test antigénique, les tests RT-PCR et antigéniques ne seront valables que 24h avant l’embarquement (à noter que les 24h débutent à partir de l’heure du prélèvement). Le reste (certificat de vaccination et de rétablissement) demeurent sans changement.

Ces documents (version papier ou numérique via l’application #TousAntiCovid) devront obligatoirement être présentés à la compagnie de transport à l’embarquement.
Plus d’information dans l’article sur le site de l’ARS de Corse Covid-19 – dispositions applicables pour les déplacements vers et à partir de la Corse et dans notre article : COVID19 Dispositions applicables avant l’arrivée en Corse

Mesures concernant les ports de plaisance

Avant son arrivée, tout passager d’un navire âgé de onze ans ou plus doit transmettre au responsable du bureau du port ou de la capitainerie, les documents suivants :

  • soit le résultat d’un test de dépistage RT-PCR moins de 72h ou antigénique décelant la protéine N du SARS-CoV-2 de moins de 48 heures avant l’embarquement (A partir du 10 décembre, les test RT-PCR ou antigénique devront être réalisés à moins de 24h avant l’embarquement) ;
  • soit un justificatif de son statut vaccinal.

Les personnes majeures ne pouvant pas justifier de leur statut vaccinal devront respecter une période d’isolement de 7 jours et s’engager à réaliser un test de dépistage au terme de cette période.

Pour plus d’information, lire l’arrêté préfectoral du 9 juin 2021 portant obligation de diverses mesures de contrôle de la plaisance dans le département de la Haute-Corse dans le cadre de la prévention de la contagion à la Covid-19

Réglementation des rassemblements afin de lutter contre la circulation du virus et de casser les chaînes de contamination, notamment intergénérationnelles

Par courriel du 20 décembre 2021, le Préfet de la Haute-Corse a demandé aux maires et présidents d’EPCI d’annuler tous les événements qui seraient manifestement risqués d’un point de vue sanitaire. Cela concerne évidemment toutes les manifestations en intérieur (salles des fêtes, salles communales, ....) mais aussi en extérieur, même avec des dispositifs de contrôles du pass sanitaire. Sont ainsi concernés des événements rassemblant du public comme des concerts ou les feux d’artifice.

De même,il les a engagé à annuler, ou, pour le moins, à reporter, les traditionnelles cérémonies de vœux ainsi que tout moment de convivialité susceptibles de rassembler du public.

  • les évènements de type anniversaire, baptêmes et autres organisés dans des salles polyvalentes mises à disposition par les mairies sont interdits ;
  • les évènements sur voie publique, notamment les marchés de Noël, doivent appliquer le pass sanitaire ;
  • pour les évènements organisés dans le cadre d’une compétition sportive, les buvettes et l’utilisation des espaces réceptifs sont interdits ;
  • le port du masque pour les rassemblements en plein air de plus de 10 pers est obligatoire ;
  • le public des concerts doit être assis ;
  • les évènements festifs ou familiaux de plus de 50 personnes dans tous les ERP fermés et la voie publique doivent faire l’objet d’une déclaration préalable ;
  • au cinéma, en cas de vente de nourriture ou de boissons (popcorn, sodas, friandises etc.) au sein de l’établissement : les spectateurs devront occuper un siège sur deux, même s’ils font partie d’un même cercle familial ou amical. Cette contrainte ne s’appliquera pas en l’absence de vente de tels produits et d’interdiction de consommation par l’exploitant ;
  • les bars et restaurants ferment à 1h du matin, le port du masque est obligatoire dès 12 ans sauf pendant les moments de consommation assis, le cahier de rappel est obligatoire

Une déclaration préalable en préfecture, 72h à l’avance est mise en place :

Les organisateurs d’évènements programmés dans les prochains jours sont invités à faire parvenir sans délai le formulaire complété à la préfecture.

  • Pour déclarer l’évènement (cérémonies, baptêmes, mariages, fêtes d’anniversaire ...) : Cliquez ici
  • Pour déclarer un rassemblement (culturels, sportifs etc.) : Cliquez ici

La déclaration vise à établir notamment un dialogue entre les organisateurs et la préfecture afin d’assurer que l’événement se déroulera dans les meilleures conditions sanitaires possibles. Elle concerne les événements suivants :

  • les cérémonies, baptêmes, mariages, fêtes d’anniversaire et autres cérémonies familiales et festives de plus de 50 personnes organisées dans des établissements recevant du public,
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs et les foires ou salons professionnels soumis au passe sanitaire
  • les soirées musicales et dansantes organisées dans les bars, restaurants, établissements de plage et autres établissement titulaire d’une licence de 3ème ou 4ème catégorie
  • les processions sur la voie publique ou dans les espaces naturels.

Réglementation temporaire des établissements titulaires d’une licence de 3ᵉ ou 4ᵉ catégorie

Les bars, restaurants, établissements de plage et établissements dont le gérant est titulaire d’une licence de 3ᵉ ou 4ᵉ catégorie telle que définie à l’article L.3331-1 du code de la santé publique sont autorisés à exercer leur activité dans la plage horaire suivante

  • ouverture fixée au plus tôt à 6 heures
  • fermeture fixée au plus tard à 1 heure

Ils sont soumis aux obligations suivantes :

  • la tenue, par le gérant, d’un cahier de rappel des clients, au format papier ou numérique,
  • le port du masque obligatoire pour les professionnels et les serveurs

Aucune dérogation pour ouverture tardive ne pourra être accordée.
Les activités de vente à emporter et de livraison restent possibles.

Ces dispositions ne s’appliquent pas aux établissements de type P, tels que salles de danse et discothèques.

Par Arrêté du 21 décembre 2021 (format pdf - 125.6 ko - 31/12/2021) le préfet a interdit toute vente d’alcool à emporter et de consommation d’alcool sur la voie publique du 23 décembre 2021 au 2 janvier 2022 sur l’ensemble du département.

Gestes barrières et port du masque

Au niveau national, le port du masque est de nouveau obligatoire dans les lieux publics clos, y compris ceux soumis au pass sanitaire.

Le port d’un masque de protection est obligatoire dans l’ensemble du département de la Haute-Corse pour toute personne de onze ans et plus pour :

  • les marchés, brocantes et toute vente organisée sur la voie publique se traduisant par un regroupement de personnes.
    L’obligation du port du masque doit être signalée de manière ostensible par les organisateurs sur le lieu de l’événement. À défaut de remplir ces obligations, le préfet pourra prononcer l’interdiction de ces événements
  • les files d’attente
  • aux abords des lieux de culte une heure avant et une heure après qu’un office religieux y est organisé
  • aux abords des établissements scolaires sur l’ensemble du département

Le port d’un masque de protection est obligatoire pour toute personne de onze ans et plus sur la voie publique et les espaces ouverts au public dans les communes suivantes :

  • Bastia : place Saint-Nicolas, place du marché, rue César Campinchi, rue Napoléon et Boulevard Paoli
  • Corte : place Padoue

L’obligation du port du masque prévue ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation et lors d’une activité sportive sur la voie publique

Consultez l’arrêté du 26 novembre 2021

Éducation

Compte tenu de la situation épidémique, le protocole sanitaire de niveau 3 s’applique dans les écoles primaires : port du masque dans les cours de récréation et limitation des activités sportives de haute intensité en intérieur à partir de jeudi 9 décembre ; mesures pour lutter contre le brassage dans les cantines à partir de lundi 13 décembre 2021.

Le protocole de contact-tracing prévoit pour l’ensemble des départements, quel que soit le niveau de protocole applicable :

Écoles

  • Après un cas confirmé, poursuite des apprentissages en présentiel pour les élèves testés négatifs
  • Apprentissages à distance pour les élèves testés positifs et isolement pendant 10 jours avant retour en classe
  • Les familles sont invitées à réaliser un nouveau dépistage au bout de 7 jours

Collèges et lycées

  • Les élèves contact à risque sans vaccination complète poursuivent pendant 7 jours les apprentissages à distance
  • Les élèves contact à risque justifiant d’une vaccination complète poursuivent les cours en présentiel

Plus d’infos : Protéger tous les élèves et les adultes et assurer l’éducation pour tous

Le port du masque en intérieur pour les élèves des écoles élémentaires avait été rétabli en Haute-Corse dès la rentrée scolaire du 8 novembre comme dans les 39 départements métropolitains dont le taux d’incidence s’établit au-dessus des 50 cas pour 100000 habitant.
Le département était repassé en effet du niveau 1 au niveau 2 du protocole sanitaire de l’Éducation nationale.

Sports d’hiver : le Premier ministre annonce un protocole sanitaire pour skier en toute sécurité

Le pass sanitaire ne sera pas nécessaire pour faire du ski, sauf si le taux d’incidence national dépassait les 200 pour 100000 habitants.

Plus d’informations sur le site du Gouvernement

Covid-19 : où faire un test en Corse ?

La stratégie du triptyque Tester-Alerter–Protéger (T.A.P) continue de s’appliquer :

  • je me fais tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si je suis identifié comme personne contact à risque. Ainsi, je permets aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires ;
  • je communique la liste des contacts à risque récents au sein de mon foyer à mon médecin traitant ;
  • je prépare la liste de tous mes contacts à risque récents. Si mon test est positif, je serai contacté par téléphone par l’Assurance Maladie à qui je transmets cette liste. Ainsi, je participe à freiner la propagation du virus ;
  • je protège les autres en m’isolant pendant 7 jours, et en réalisant un test, si je suis une personne contact à risque.

Si je suis positif au virus, la durée d’isolement est de 10 jours et j’alerte mes contacts. Je peux également renseigner ma positivité dans l’application TousAntiCovid.

Le système de dépistage français figure parmi les plus performants en Europe : une offre de proximité avec plus de 12 000 points de test, des millions de tests gratuits et en accès libre réalisés chaque semaine et dont les résultats sont connus en moins de 24 heures (moins d’une demi-heure, dans le cas des tests antigéniques), une politique systématique de criblage qui permet de traquer les variants et leurs mutations.

La marche à suivre pour se faire dépister : Site du Gouvernement-[511792644436]-S-[%2Bgouvernement%20%2Bdepistage]]

La vaccination en Haute-Corse

La vaccination est ouverte pour les enfants de 5-11 ans vivants au contact de personnes immunodéprimées et ceux porteurs des maladies graves.

Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus dès trois mois après la dernière injection ou la dernière infection à la Covid-19.

La logistique est prête pour mener à bien cette campagne : l’ensemble des centres de vaccination insulaires adaptent leur organisation pour permettre de répondre aux besoins. Les professionnels de santé répondent toujours présents et se mobiliseront une fois de plus même les Week-End.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour bénéficier de la vaccination contre la Covid-19 en Haute-Corse : (personnes prioritaires, lieux et modalités de vaccination...) dans notre article : La vaccination en Haute-Corse
En savoir + sur le site de l’ARS de Corse : Centres de vaccination contre la Covid-19 en Corse

Documents et Communiqués