Contenu

Alerte Sécheresse - Mesures de limitation des usages de l’eau

 

Mise en place des restrictions provisoires des usages de l’eau afin de préserver les usages prioritaires ...

 

Communiqué de presse du 1er juillet 2022

L’épisode de sécheresse que connaît actuellement le département, l’analyse de la situation des nappes et des cours d’eau effectuée lors de la dernière réunion conjointe des comités départementaux de suivi de la ressource en eau, le 17 juin dernier, ainsi que les consultations qui ont suivi ont conduit le préfet à placer le département au niveau d’"alerte sécheresse" et, par conséquent, à mettre en place des restrictions provisoires des usages de l’eau afin de préserver les usages prioritaires, à savoir, la continuité des services publics d’alimentation en eau potable et la préservation des écosystèmes naturels aquatiques.

Dans l’ensemble des communes de la Haute-Corse sont prescrites les limitations des usages de l’eau suivantes :

Sont interdits entre 9h et 19h les usages suivants :

Mesures de restriction des usages de l’eau, quelle qu’en soit l’origine (prélèvement de surface ou en nappe souterraine)

  • le lavage des véhicules en dehors des stations professionnelles équipées d’économiseurs d’eau, à l’exception des véhicules professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;
  • le remplissage des piscines privées existantes à usage familial après vidange, ainsi que les remplissages de complément,
  • le lavage des bateaux, à l’exception des bateaux professionnels soumis à impératifs sanitaires ou techniques ;
  • l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément ;
  • le lavage ou l’arrosage des terrasses et voies de circulation privées ;
  • l’irrigation des prairies naturelles ;
  • l’arrosage des culture maraîchères ;
  • l’arrosage des terrains de sport, terrains de golf, pépinières et jardins publics ;
  • le lavage des voies de circulations publiques ;
  • l’irrigation des cultures fourragères.

Mesures de limitation des prélèvements dans les cours d’eau

  • est interdit tout prélèvement d’eau dans les cours d’eau à des fins non prioritaires en surface ou en nappe souterraine, quel que soit le mode de prélèvement (pompage, captage gravitaire…).

Ces mesures, applicables dès aujourd’hui, pourraient être renforcées lors du comité hydrique du 12 juillet prochain au regard notamment de la consommation d’eau relevée quotidiennement et de l’évolution des ressources.

Des actions d’information et d’incitation à faire des économies d’eau seront menées sur l’ensemble du département à destination des élus, des particuliers et des professionnels.

Des actions de contrôle seront également menées pour s’assurer de la bonne application des mesures en place..

Le Préfet appelle plus que jamais chaque citoyen et chaque usager à être vigilant et à faire preuve de civisme dans sa consommation quotidienne pour éviter de porter atteinte à la ressource en eau.

Par ailleurs, en cette période sèche et de risques accrus d’incendie, la vigilance de tous est nécessaire. Il est demandé à toute personne témoin d’un départ de feu d’alerter dans les plus brefs délais les pompiers en appelant le 18 ou le 112.

Face à la sécheresse, ayons les bons réflexes

Soumis ou non à des mesures de restrictions, chacun d’entre nous peut adopter les bons réflexes pour économiser l’eau :

Particuliers ?

  • J’évite de laisser couler l’eau ;
  • Je limite les arrosages de mon jardin ;
  • J’utilise mes appareils de lavage à plein ;
  • J’installe des équipements économes en eau.

Collectivités ?

  • Je réduis les fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable ;
  • J’ai une connaissance détaillée des volumes d’eau consommés pour éviter le gaspillage ou la surconsommation ;
  • Je distribue des kits hydro-économes dans les foyers ;
  • J’optimise l’arrosage des espaces verts et du nettoyage des voieries.

Industriels ?

  • Je recycle certaines eaux de nettoyage ;
  • Je mets en place des circuits fermés.

Agriculteurs ?

  • Je mets en place des tours d’eau pour l’irrigation ;
  • J’utilise un matériel d’irrigation hydro-économe ;
  • Je réduis l’irrigation selon les horaires définis dans les mesures de limitation des prélèvements.

L’eau est une ressource rare, alors économisons-la.

 
 

Documents associés :